The Book Shelf | Fairyloot Dreams & Wishes 🌊

Aloha les Renards !

Vu le titre, ça vous surprend si une fois de plus je vous propose un déballage ? Je suis beaucoup trop fan de Fairyloot décidement haha. Du coup, voici la box d’Avril, dont le thème était Rêves et Souhaits.

Alors bon, vu la box de Mars qui ne m’avait que moyennement convaincue (même si j’ai absolument absolument adoré le bouquin de Mars), je ne pouvais être qu’agréablement surprise. Et ce fut effectivement le cas !

Du coup, le programme. Pour cette box, on retrouvait tout d’abord un mug avec une citation de S. J. Maas, de A Court of Mist and Fury, « To the stars who listen and the dreams that are answered« . Alors oui, la citation est juste la plus classique des classiques dans le domaine. Mais elle n’en reste pas moins jolie et j’aime beaucoup une fois de plus le travail de Risa Rodil.

Ensuite, un tote bag. Alice heureuse, j’aime beaucoup trop les totes bags, encore plus quand ils sont un peu bookish. Celui-ci arbore une citation de The Bone Season, de Samantha Shanon : « 

Un carnet. Oui oui. Donc une fois de plus, j’aime les carnets, vous comprendrez désormais pourquoi j’adore les Fairyloot haha. Il s’agit d’un carnet pierre précieuse (ou alors semi ? Je ne sais), avec 12 carnets au hasard, pour les 12 mois, oui oui. J’ai eu celle de Mai, qui est l’Émeraude.

Une bougie de Meraki Candles, avec le doux nom de Réverie (un nom en français, ouiiiii). La bougie sent le chamallow et la menthe, c’est très frais et méga girly avec les petites paillettes roses.

Un aimant « Follow your dreams » avec un attrape rêve, tout mignon, tout rose, qui est un design exclusif de Fairyloot, alors c’est plutôt sympa.

Le clou du spectacle selon moi, c’est ce petit pins adorable de House of Wonderland avec une petite canette, une Dream Jar. Et là, je suis amoureuse parce que c’est adorable et une première chez Fairyloot mais j’en veux bien d’autres !

Pour finir, le bouquin évidement. Il s’agit de Given to The Sea de Mindy McGinnis. J’avais déjà vu un peu le bouquin sur Instagram et sur Goodreads et il à l’air sympathique

Au delà de ça, la couverture est plutôt jolie, mais le plus beau c’est en dessous de la dust jacket. Le bouquin est blanc avec tout écrit en doré et il est canon. 

Pour ce qui est de l’histoire, on suit Khosa qui doit être sacrifiée à la mer pour protéger le royaume de Stille, mais cela n’arrivera pas tant qu’elle n’aura pas engendré un héritier. Khosa ne supporte pas le contact humain, et ne tolère que les Indiri, un peuple qui détient des pouvoirs magiques, et dont les deux seuls survivants sont Dara et Donill. Witt est à la tête des Pietras, des soldats qui sont prêts à envahir le Royaume de Stille. Enfin Vincent va prendre la tête du Royaume de Stille mais n’a toujours pas de femme et va se retrouver dans une situation indélicate, où il devra choisir entre protéger son Royaume et la mystérieuse Khosa. 

Enfin bon, si ce résumé vous semble clair, bravo ! Je vous avouerai que la comme ça je ne suis pas vraiment intriguée, tout ça m’a l’air plutôt confus et le scénario évident… 

Le bilan donc. Sans etre dingue de cette édition Fairyloot, j’ai adoré les goodies. Le mug est très beau, le pins adorable, la bougie sent super bon et ce tote bag est magnifique. Donc au final je suis juste un peu déçue du bouquin (surtout après la Box de Mars et Strange The Dreamer !).

Voilà voilà pour aujourd’hui et du coup comme d’habitude, toutes les informations sur Fairyloot sont disponibles ici

The Book Shelf | Shades of Magic 🎩

Salut les Renards,

Alors bon, je le reconnais, je poste peu ici et c’est toujours des déballages alors pour changer, mais pas trop quand même, on parle d’une série de bouquins.

La série, c’est Shades of Magic de V.E. Schwab qui est également l’auteur de Vicious et This Savage Song. D’ailleurs petite anecdote, l’auteur use du pseudonyme V.E. Schwab quand les bouquins abordent des thèmes plus adultes, et Victoria Schwab pour les vrais Young Adult. La trilogie Shades of Magic est dans la première catégorie.

Les trois tomes suivent les aventures de Kell qui peut traverser les mondes afin de porter des messages entre les différents Londres, qui sont tous situés dans des mondes différents. Il y a Black London, détruite par la magie. White London et ses tyranniques leaders, un Londres violent, où la magie est un symbole de force, et les gens se déchirent pour y avoir accès. Grey London, où la magie est morte et qui correspond à l’Angleterre que nous connaissons. Et enfin Red London, d’où vient Kell, une ville vivante, où la magie règne en harmonie avec les hommes.

Normalement, Kell ne doit rien faire apporter entre les différents mondes, si ce n’est des missives. Sauf qu’il a une fâcheuse habitude, celle de faire un peu de contrebande. Et bien évidement, ça va lui retomber dessus. A l’occasion, il rencontre Delilah Bard -Lila-, une grey londonienne qui l’aidera à se sortir de la situation délicate dans laquelle il s’est embourbé.

On suit donc Kell, l’Antari de Red London, Lila, mais également Rhy, le prince de Red London et frère adoptif de Kell, Holland, Antari de White London dans trois tomes riches en surprise, en rebondissement et surtout en émotion.

Les plus de l’histoire à mes yeux c’est cette univers qui est tellement riche et en même temps tellement maitrisé. J’ai absolument adoré le fait qu’on se balade entre les 4 univers, mais également les points de vues des personnages.

Je vous avouerais que j’ai eu un peu de mal avec certains personnages au début comme Lila … et finalement j’ai dévoré le tome 2 et le 3 qui sont merveilleux en termes de rebondissement et d’aventure. Et puis je dois reconnaitre qu’avec le tome 2, je suis devenue complètement fan de Lila qui est une merveille de personnage féminin. J’ai adoré Kell, Alucard, et même Holland mais aussi pleins de personnages secondaires qui sont vraiment touchant comme Lenos ou encore Hastra.

Et puis bon, je ne vous cache pas que j’ai versé ma lamirchette plus d’une fois et que la fin m’a rendu complètement dingue parce que je voudrais encore plus de cet univers haha.

Alors le point positif en plus c’est que le premier tome est sorti en français, alors je vous le recommande fortement très fortement haha !

capture-decran-2017-02-12-a-19-26-17

The Book Shelf | Paris en Version Anglaise 👓

Aloha les renards !

Entre deux déballages de box, je me suis lancé une mission à Paris, celle de dégoter une librairie anglo-saxonne avec du choix et des prix raisonnables. Sauf que bon, c’est vraiment utopique. N’empêche que depuis Janvier j’ai quand même cherché et voilà 4 librairies qui remplissent un critère sur les deux haha.

On commence par la plus géniale en terme de choix, WHSmith au 248 Rue de Rivoli.  Outre la belle vue sur les tuileries et l’emplacement idéal de cette libraire, Ici le deal c’est un choix vraiment vraiment sympa mais des prix excessifs. Pour vous donner un exemple, pour un paperback, The Muse de Jessie Burton par exemple, comptez 13,49€ chez WHS quand il est entre 8 et 9€ à la Fnac ou sur Amazon. N’empêche qu’ici vous trouverez presque tout, avec notamment un rayon Young Adult digne des homologues british de WHS.

Si c’est la seule « chaîne » (parce que bon en France, vous n’en trouverez pas beaucoup), autant dire que c’était mon temple quand j’habitais en Ecosse, et que chaque fois que je vais au UK, je fais toujours un petit tour là bas puisque c’est la Fnac du RU.

Capture d_écran 2017-05-01 à 20.58.41

La librairie Anglo saxonne la plus Hipster ? Il s’agit bien sûr de Shakespeare & Co au 37 rue de la Bûcherie. Si le lieu en lui même vaut le détour parce que il est atypique, mignon et agencé comme une vraie petite librairie de quartier, je trouve également les prix sur élevés, et on paye vraiment le lieu. C’est vrai après que c’est hyper mignon, la façade est très belle et la vue sur Notre Dame plutôt sympathique.  Ceci étant on trouve souvent des éditions difficiles à trouver normalement, notamment les penguins collectors. Mais niveau choix, je reste un peu déçue concernant les bouquins contemporains. Notamment le Young Adult haha.

Capture d_écran 2017-05-01 à 21.01.13

Brentano’s pour la meilleure en papeterie. Au 37 avenue de l’Opéra, donc une fois de plus, un cadre très très sympathique. Ici vous trouverez des bouquins en anglais de première et de seconde main. Le choix est plutôt restreints même si vous trouverez facilement des nouveautés ici. Et puis tout les bouquins un peu touristiques aussi, de quoi découvrir Paris sous ses meilleurs angles. Le plus de cette librairie, c’est très clairement sa section papeterie qui est gigantesque.

Donc si vous êtes de passage du côté de l’Opéra, direction Brentano’s !

Capture d_écran 2017-05-01 à 21.12.01

Ma préférée, San Francisco Bookshop, au 17 rue Monsieur le Prince. Ici que des bouquins de secondes mains mais avec un renouvellement assez rapide, ce que je trouve dingue vu la taille de la librairie. Mais le plus cool dans tout ça, ce sont surtout les prix qui sont tout doux. Typiquement, j’ai trouvé une merveilleuse édition Penguin ancienne de Byron à 3€, comme Me Before You de Jojo Moyes ou encore Days of Blood & Starlight de Laini Taylor. Le plus, ce sont les vendeurs qui sont toujours en train de lire à la caisse. Ça pour moi c’est le parfait esprit librairie.

Donc pour les prix qui sont très très sympathiques et le choix plutôt impressionnant au vu de la taille de la librairie mais aussi de son fonctionnement, elle reste mon meilleur plan à Paris. En plus c’est à Odéon donc le quartier est sympa et vous pourrez lire vos dernières trouvailles aux jardins du Luxembourg.

Capture d_écran 2017-05-01 à 21.07.05

Voilà donc 4 adresses de librairies anglo-saxonnes à Paris. Après vous pourrez également vous diriger vers la Fnac qui dispose d’un rayon VO. Bon par contre c’est pas la joie niveau choix. Et puis sinon, Gibert Joseph VO, au 7 place saint Michel.

Je continue donc ma mission mais si vous avez des bonnes adresses, je suis carrément preneuse !

The Book Shelf | Myths & Monsters – Mars 2017 🐉

Salut les Renards,

Bon du coup, déballage de la Fairyloot du mois de Mars. Le mois était un peu spécial puisqu’il s’agissait des un an de Fairyloot, avec donc une box inédite. 

Pour célébrer, la box était violette au lieu du noir habituel et le thème était Myth & Monsters, soit Mythes et Monstres. Parfaite pour les fans de créatures mythiques et folkloriques. Dans l’idée donc Licornes, Dragons et Monstres. 



Bon j’avoue que j’avais un peu surestimé cette Box et que ce n’est pas ma préférée de l’année. Je suis encore trop sous le charme de celles de Janvier et Février ahha. Néanmoins, voilà le programme : 

  • Une écharpe écaille de dragon. C’est la première fois qu’on reçoit ce type d’article et j’avoue que je suis convaincue parce que la couleur est suffisamment sobre pour que je puisse la mettre au quotidien. En plus elle est très douce et donc un bon point pour cette FairyLoot. 
  • Deux marques pages magnétiques, avec des créatures fantastiques, un mignon petit dragon et un petit phœnix. Ces petits marques pages sont des créations de …
  • Une guirlande lumineuse avec des licornes et des arc en ciels. Alors bon. Je veux bien, cest girly tout ça tout ça. Mais c’est surtout hypra kitsch et jamais de la vie je n’aurais acheté ça. Donc elle est sortie de sa boite pour les photos mais clairement je pense que je vais plutôt l’offrir. 
  • Une bougie de Geeky Clean, répondant au doux nom de Nephilim, avec une odeur de citron vert et de cerise. Sur le papier c’est sympathique mais en vrai elle est hyper chimique, donc là aussi, je suis fort mitigée. 
  • Un miroir de poche dessinée par Book Otter avec une sirène. Et si d’habitude je collectionne les goodies de the Book Otter, je suis pas royalement fan du dessin je le reconnais. Bon après c’est mignon quand même hein.  
  • Enfin, le bouquin. Et là, j’ai retrouvé le sourire. Il s’agit de Strange The Dreamer de Laini Taylor. Ça fait plusieurs mois que je vois des copies avancées sur Instagram et si leur couverture n’était pas top, celle-ci est magnifique. Et j’avoue que le synopsis me plait beaucoup. En plus il s’agit d’une édition spéciale et limitée à la tranche bleu et à la page de garde signée et décorée. 

L’histoire est celle de Lazlo Strange,  un orphelin de la guerre et jeune libraire. Dans ce monde, les gens ne choisissent pas leur rêves, ce sont les rêves qui choisissent les rêves. Et depuis qu’il est tout petit il rêve toujours de la même chose, une cité abandonnée à l’autre bout du monde. Mais jamais Lazlo n’aurait le courage d’y aller… jusqu’à ce que l’occasion se présente. 

Je n’en dit pas plus mais je suis hyper enthousiaste par ce bouquin ! 

 

Je dois l’avouer, ce n’est clairement pas la box du siècle pour moi. Déjà en terme de goodies, il faut le dire, je suis habituée à plus. Et puis bon, la bougie est un peu trop chimique pour moi, la guirlande clairement trop kitsch et en règle générale je suis habituée à mieux. Mais le bouquin m’a remonté le moral et j’attend avec impatience ma box d’Avril haha. 

 

capture-decran-2017-02-12-a-19-26-17

The Geek Shelf | Nerdy Post Box – Mars 2017 🎈

Aloha les Renards !

Bon une fois de plus, un déballage. J’allais promettre de me calmer et de varier un peu ici mais j’ai commandé une nouvelle book box pour mai donc nous remettrons mes bonnes résolutions à plus tard.

Aujourd’hui je vous propose donc de nous plonger dans la dernière Nerdy Box de mon abonnement, dont le thème était Disney.

Avec la sortie de la Belle et la Bête, j’étais plus qu’enthousiaste pour cette boite, alors je me suis dit que c’était la parfaite conclusion à mon expérience de la Nerdy Post Box.



Au programme donc :

  • Un sticker de Rebelle. Bon je le trouve un peu décevant parce que déjà j’ai mis deux heures à comprendre que ça venait de Rebelle. Et ensuite, pour un Disney sur l’Ecosse, j’ai l’impression qu’on aurait pu avoir un sticker nettement plus sympa et écossais haha.
  • Un petit testeur de bougie de Wickdom. Le testeur s’appelle Chapter 3 en référence à la Belle et la Bête mais c’est l’enfer sur terre en terme d’odeur, ça sent l’encens mais 10 fois trop fort !
  • Un magnet de la Belle au bois Dormant
  • Un marque page réversible avec d’un côté une citation de Gaston dans le style vitrail de la Belle et la Bête … et de l’autre côté un bout de Robin des bois ! Autant dire que j’adore cette seconde face, vu que j’adore j’adore Robin des Bois.
  • Un artwork de Big Hero 6, avec Baymax en mode galaxie, beaucoup trop beau.
  • Un magnifique artwork de la Pocahontas, qui trône fièrement dans mon salon.
  • Une carte de la Petite Sirène, aka mon deuxième Disney préféré dans les vieux Disney.
  • Une planche de sticker que je trouve hyper hyper cool
  • La traditionnelle carte à colorier
  • Un poster de Vaiana (Moana en Vo)
  • Une petit miroir avec une citation de Eugène/Flynn (et là je suis love, parce que bon Flynn Rider quoi)

Alors ce que j’ai bien aimé dans cette Box c’est la diversité, mais également le nombre de petits goodies. C’est vrai que c’était large de choisir le thème Disney mais j’ai aimé retrouver plein de petites choses, issus aussi bien de vieux Disney que des plus récents. Donc très bonne box, je mettrais un bon 7/10, d’autant que j’ai mis plusieurs des cartes dans mon salon et finalement je suis ravie de cette dernière box.

Néanmoins comme je le disais la dernière fois, j’arrête les Nerdy Post Box parce que mine de rien avec les frais de ports, ça fait un peu cher pour juste du papier puisque la box est 14$ et a peu près autant en frais de port. Ça piquotte. Anyway. Et c’est tout pour aujourd’hui, vous êtes libres haha 😀 !

The Geek Shelf | Nerdy Post – Sherlock 🔎

Bien le bonjour les Renards !

Alors aujourd’hui, encore un déballage, cette fois si de la Nerdy Post Box. Alors je vous annonce que c’est l’avant dernier parce que la Box est trop chère avec les frais de ports jusqu’à la France pour que ça vaille le coup … Du coup, j’ai également reçue celle de mars et ce sera pour dans quelques jours.

Bref, du coup le thème de février était Sherlock. Et alors -honte sur moi haha- je ne suis pas fan de la série de la BBC mais j’adore Elemntary et les vraies histoires de Sir Conan Doyle donc j’attendais avec impatience cette petite boîte.

Au programme donc, deux artworks, un  marque page XXL, un marque page, la traditionnelle carte à colorier (que je ne colorie jamais mais c’est une autre histoire haha), des post it, un pins, un sticker et un marque page.

capture-decran-2017-02-12-a-19-26-17

The Book Shelf | Empereurs & Fugitifs – février 2017 🌌

Aloha les Renards !

On est en mars donc du coup, déballage dans les règles de la Fairyloot de février. Le thème ce mois ci était Emperors & Fugitives donc, Empereurs et Fugitifs hein haha. Pour une fois, les indices n’étaient pas en fonction de lectures et mine de rien j’y étais plutôt habituée donc c’était plus un risque que d’habitude. Sauf que j’ai trop regretté la box de Décembre … et autant dire que je n’ai pas du tout été déçue par celle de février !

Au programme donc, une histoire qui se passe dans l’espace, avec une impératrice de la galaxie en cavale et bien sur pleins de petits bidules littéraires ! Étaient donc présents dans cette jolie boîte :

  • Une bougie spécialement créée pour la box et le livre, au doux nom de Kalusian Sunset par Happy Piranha.Si l’odeur est un peu forte pour moi, je trouve le design de la boîte canon.
  • Une petite pochette avec une citation de Rebel of The Sands, qui tombe à pic puisque le tome deux de cette série vient de sortir, le tout dessiné par Alisse Courtier.
  • Le porte clef le plus mignon au monde, un petit baby Groot de chez Funko. Cette chose est juste trop mignonne, en plus sa petite tête bouge, c’est juste adorable. Qu’on aime ou pas Guardians of The Galaxy, on ne peut que aimer ce petit chou.
  • Une bombe de bain de Bathing Beauties. Le nom de cette bombe ? Celestial Gunpowder. Plus que parfaite donc pour cette boîte.
  • Un dessous de verre Illuminae. Alors bon, je ne pense pas lire Illuminae parce que ça à l’air vraiment décousu comme bouquin, mais cette petite chose est juste TROP belle et elle traine en tant que petit artwork dans ma bibliothèque.
  • Un petit marque page de la boutique Etsy Till & Dill d’une fille de l’espace. L’emballage était super mignon, après j’avoue que je suis déçue, le marque page est tout mou, le papier vraiment pas assez rigide pour un marque page et il n’y a rien de l’autre côté du marque page.
  • Un double artwork de Manon et Dorian de Throne of Glass par Taratjah. Alors bon j’ai trop d’artwork du genre pour les afficher mais vraiment je le trouve super beau, alors je suis ravie et du coup j’ai même commencer Throne Of Glass. !
  • En goodies, un extrait de The One Memory of Flora Banks et un petit code promo.
  • Enfin bien sur, le bouquin. Il s’agit de Empress of a Thousand Skies de Rhoda Belleza. Déjà, je suis radicalement fan de la couverture, je la trouve magnifique, mais alors vraiment. L’histoire quant à elle est celle de Rhee, la dernière survivante d’une dinastye, prête à être couronné impératrice quand elle échappe de peu à une tentative d’assassinat. Elle se retrouve en cavale avec son présumé meurtrier, Aly, avant de découvrir que cet assassinat raté n’est que le début d’une machination bien plus destructrice …

Clairement l’histoire a l’air pleine de rebondissement, de surprises et d’actions, et même si normalement les trucs un peu Sci-fi c’est pas trop mon délire, j’avoue que je suis intriguée. La magnifique couverture y fait beaucoup je le reconnais haha.

Bon du coup je suis une nouvelle fois ravie de cette box, mais aussi du service client. En fait, lorsque j’ai reçu la box je me suis rendue compte qu’il me manquait la bombe de bain, et dans la journée, j’ai eu une réponse du SAV Fairyloot, et la semaine d’après j’avais dans ma boîte aux lettres la dite bombe de bain. Voilà voilà, service au top. Du coup, elle vous botte cette nouvelle Fairyloot ? Et le bouquin ?

capture-decran-2017-02-12-a-19-26-17

 

Enregistrer